Marcellin devant Team BG

Ça s’annonçait comme un match serré, et ça s’est confirmé en première mi-temps alors qu’aucune des deux équipes n’arrivait vraiment à prendre l’avantage.

Mais lorsque Marcellin est parvenu a trouver la faille dans la défense de Team BG et du gardien Samuel O’Connor, ils n’ont plus jamais regardé derrière. Les deux buts d’Albert Desmarais, en deuxième mi-temps, qui portaient le score à 6-2 à ce moment, ont cassé les jambes de Team BG.

Notons toutefois la bonne performance du #10 Carl-Luca Bernola, auteur d’un but et trois passes pour être nommé MVP de son équipe dans une cause perdante. De l’autre côté, Olivier Lafond s’est démarqué avec 4 points, dont 2 buts, menant son équipe à une victoire de 9-4 et un excellent début de saison.

PSJ échappe la première

Pour PSJ, cette année pourrait bien être la bonne. Après plusieurs saisons en LF5E, l’équipe peut définitivement aspirer au championnat cette saison.

C’était sans compter Eyton-Jones, qui a joué un match solide, intense, et qui n’a jamais laissé PSJ prendre l’ascendant dans ce match. Un match que Eyton-Jones aura finalement remporté 11 à 9, et où les deux gardiens de buts ont définitivement été laissés à eux-mêmes.

PSJ a bien essayé de revenir dans le match à la toute fin, mais le 10ème but de Eyton-Jones marqué par Philippe St-Laurent avec un beau lobe au-dessus du gardien est venu cloué le cercueil.

Tochi Okeke et Paul Tavitian ont mené leur équipe à la victoire avec chacun 4 buts, tout comme Benoit Dandurand dans une cause perdante avec PSJ. Okeke et Dandurand ont été nommé MVP de leur équipe respective, dans un match qui a pris une tournure très intense en fin de match. Parions que PSJ pense déjà à une revanche.

Un match à saveur défensive

Fait rare en futsal alors que les Cheminots et les Huracans n’ont marqué qu’un seul but durant tout le match.

Les deux équipes nous ont offert du jeu serré, axé sur la défensive et la stratégie, mais au final la jeune équipe des Cheminots n’a pas réussi à déjouer le gardien des Huracans qui démarrent la saison avec une courte victoire de 1 à 0.

Damien Baptiste, seul buteur et MVP des Huracans, a été le seul à déjouer le gardien des Cheminots qui a fait un excellent travail.

Les Cheminots n’ont toutefois pas à rougir, eux qui ont démontré un bon jeu d’équipe et qui seront certainement à surveiller cette saison.

AS Espigoule tient bon et l’emporte

Ils ont eu les devants pratiquement tout le match, mais le AS Espigoule ne l’a pas eu facile contre Les Chiefs qui ont tout tenté pour revenir au score en fin de match.

Menés 4 à 1 durant un long moment, les Chiefs ont puisés dans leur réserve pour revenir à 1 seul but d’écart, profitant notamment d’une très bonne performance de Julian Santella qui a marqué à 2 reprises en plus d’être nommé MVP de sa formation.

Ce fût toutefois insuffisant face à un AS Espigoule très bien organisé, ne semant pas à la panique et s’appuyant sur un jeu de transition fort efficace. Ahmed Baali a obtenu le titre de MVP grâce à sa performance de 2 buts, bien appuyés par Jérémy Grondin et Sebastien Aebi qui ont également trouvé le fond du filet.

Un match qui s’est finalement décidé par 4 à 3 pour le AS Espigoule, mais qui aurait facilement pu aller d’un côté comme de l’autre.