Le FC Lanaudière poursuit sur sa lancée

Après une victoire d’entrée de jeu, le FC Lanaudière a poursuivi sa bonne séquence en venant à bout de Spotfields par la marque de 6 à 3. Mitchell Sylla s’est démarqué dans le camp des vainqueurs, étant nommé MVP de son équipe grâce à une récolte de 3 buts et 1 mention d’assistance. Il a entre autres complété un superbe jeu de passe avec son coéquipier Riad Harchaoui pour marquer le 4ème but de son équipe.

Spotfields n’a pas mal fait, décochant quelques 15 tirs au but, mais le gardien Alex Valdez s’est dressé devant son filet pour assurer la victoire à son équipe. Spotfields a eu besoin d’un penalty, converti de brillante façon par Mohamed El Alaoui, pour espérer revenir dans le match, mais ce fût trop peu trop tard. Un difficile début de saison pour Spotfields qui encaisse une deuxième défaite en autant de matchs.

Ajax Laval victorieux, gracieuseté Anthony Masi

C’était le premier match de la saison pour Ajax Laval et Charo United, et les deux équipes n’ont pas tardé à se mettre en marche. Après 5 minutes de jeu, Johan Loe et Anis Galiz avaient déjà marqué et Charo United menait 2-0. Le match s’annonçait long pour Ajax Laval…

Rapidement, l’équipe a repris ses esprits et s’est mise à prendre contrôle du jeu. On a vu de beaux jeux de passe et de beaux gestes techniques de la part, entre autres, de David Kazu, excellent pour l’Ajax.

Mais le vrai joueur du match est sans aucun doute Anthony Masi, qui a inscrit 4 buts sans riposte pour permette à l’Ajax de surmonter un dur début de match et de se sauver avec une victoire de 4 à 2. Son deuxième but, marqué en toute fin de première mi-temps d’une tête parfaitement ajusté, était de toute beauté, pratiquement aussi spectaculaire que son 3ème où il a déjoué le gardien Francis Monongo d’une talonnade bien précise. Anthony Masi 4, Charo United, 2.

FC Sparte résiste et l’emporte

Tout le monde était certain que le FC Sparte, équipe phare de la ligue, pourrait facilement vaincre la nouvelle équipe West Side, même si celle-ci avait remporté son premier match.

Probablement que les joueurs de Sparte y pensaient un peu, car le début de match était très serré. Du jeu très égal, allant et venant d’un bout à l’autre, et concluant finalement la première moitié sur un score égal de 4 à 4.

Mais l’équipe de Sparte n’entendait pas se laisser avoir si facilement, et la deuxième mi-temps fût complètement son affaire. De superbes feintes d’Hector Contreras, qui a également mis 3 buts, une finition exemplaire de Berlin Jean-Gilles avec 4 réalisations et du jeu physique de Guy Léonard qui a également réussi un tour du chapeau ont permis à Sparte de s’élever au-dessus d’une équipe West Side toujours aussi surprenante menée par Alberto Correa avec deux buts, mais à bout de ressources devant un FC Sparte toujours aussi dominant. Score final, 10 à 6.

Joga Bonito décroche sa première victoire

L’équipe de Joga Bonito avait bien des choses à se faire pardonner après sa déconfiture aux mains du FC Sparte lors de la première semaine d’activité, et ils n’avaient pas la tâche la plus facile devant un FC Azzurri également en quête d’un premier gain.

Joga Bonito a démarré le match en lion, prenant rapidement une confortable avance de 6 à 2 après 25 minutes jouées. Les joueurs de FC Azzurri avaient l’air furieux avant le début de la seconde mi-temps, et ils n’ont pas tardé à le montrer sur le terrain. Notamment à l’aide du puissant tir de Charles-David Martel, FC Azzurri ont complètement dominé la deuxième moitié du match, ramenant même le score à 7 à 7 à un certain moment sur un beau tir d’Omar Nemer, qui a d’ailleurs marqué 4 fois.

Mais avec un banc de remplaçant bien mince avec seulement 2 joueurs disponible, le FC Azzurri a manqué de jus et s’est finalement incliné par la marque de 9 à 7 face à Joga Bonito, qui a bien géré sa fin de match. Joga Bonito obtient sa première victoire, mais le FC Azzurri doit encore attendre.