Encore une grosse semaine dans le monde du foot montréalais.

Tranquillement, tout le monde se remet de la difficile élimination de l’Impact aux mains du Toronto FC. Un match en montagnes russes, qui nous a fait passé par toute la gamme des émotions à Toronto, mais c’est finalement les hommes en rouge qui l’ont emporté en prolongation. Dur lendemain de veille pour les partisans, mais la peine fera rapidement place aux nombreuses questions. Est-ce qu’Oyongo quittera pour l’Europe? Patrice Bernier sera-t’il de retour pour une dernière saison? Est-ce que le joueur désigné suisse Blerim Dzemaili suffira à solidifier le milieu bleu blanc noir? Les prochains mois offriront quelques réponses, en attendant, il faut être fier du parcours de l’équipe.

Mais le vrai highlight de cette dernière semaine, c’est le grand succès de la 3ème édition de la Classique Moustache. 48 équipes, provenant de Laval jusqu’en Ontario, ont bataillé fièrement pour obtenir le titre dans les différentes catégories, et tout cela au profit de la fondation Procure. Un superbe tournoi-bénéfice, qu’on espère voir durer longtemps.

L’Impact est en vacances, mais la saison ne fait que commencer en LF5E, et l’action se poursuivait hier soir au Collège Laval, en D1 comme en D3.

D1
Joga Bonito cherchait à confirmer son bon début de saison en affrontant un Spotfields toujours en quête d’une première victoire. Un banc renouvelé et plus garni a permis à Spotfields d’offrir une bonne opposition au Joga Bonito, réussissant finalement à obtenir un match nul de 5 à 5. Saad Safir s’est démarqué pour les hommes en jaune et noir avec 2 buts, tout comme Amadaou Traore pour Joga Bonito. Un match nul qui ne satisfera finalement personne!

img_2547

Le duel FC Spart-Ajax était fort attendu jeudi soir au Collège Laval. Deux puissances de la ligue qui croisaient le fer, avec tous les yeux sur eux. Malgré une défaite à la Classique Moustache, le FC Sparte a retrouvé ses bonnes habitudes et s’est facilement défait d’Ajax par la marque de 8 à 5. Le jeu était serré en première mi-temps, mais Sparte a pris le contrôle en deuxième moitié, prenant l’avance 8-2 à un certain moment.  Deuxième défaite de suite pour Ajax, qui espérera une performance plus constante de son gardien William Dolic, même si celui-ci a tout de même marquer un superbe but. Fidèle à ses habitudes, Berlin Jean-Gilles a animé l’offensive du côté de Sparte, récoltant 5 buts et le titre de MVP.

La Selecao de Oro a confirmé son bon début de saison hier en vainquant le Cheetah FC par la marque de 6 à 3, s’accrochant ainsi au premier rang du classement à égalité. Un match physique, où Cheetah a reçu deux cartons jaunes, mais où la vitesse de la Selecao, via notamment Sami Chatoui qui a marqué deux fois, a fait la différence. Pour Cheetah, Samuel Duffek a encore bien fait malgré la défaite avec 2 buts.

Un petit problème d’horaire a retardé le match quelque peu, mais le FC Lanaudière ne s’est pas laissé déranger et s’est hissé à égalité au premier rang avec une victoire de 6-4 sur Charo United. Mitchell Sylla a bien fait dans la victoire avec deux buts, une passe et le titre de MVP, alors qu’Antoine Mimoun a réussi un tour du chapeau malgré la défaite pour Charo.

D3
Ce fût serré jusqu’à la fin, comme la majorité des matchs des Cheminots, mais ils se sont finalement inclinés 3 à 2 face au FC Boréale. Dans la défaite, Mathieu Leblond a très bien fait en étant nommé MVP, mais ce sont les deux buts d’Alexandre Dinelle du FC Boréale qui auront fait la différence.

Dans un match très intense, le AS Espigoule a tenu bon jusqu’au sifflet final en résistant à une tentative de remontée de Marcellin. AS Espigoule a profité d’une bonne performance de son gardien, qui a notamment marqué un but, pour se sauver avec une courte victoire de 7 à 6. Bilal El-Masnaoui a bien fait avec 2 buts dans la victoire, alors que Philippe Denis-Villeneuve a récolté 2 buts et autant de passes malgré la défaite.

img_2454-1

Eyton-Jones s’est hissé au deuxième rang de la ligue avec 7 points en seulement 3 matchs grâce à une victoire décisive de 6 à 2 sur Team BG. 6 joueurs différents ont marqué pour Eyton-Jones, confirmant une excellente victoire d’équipe, alors que Nicolas Giovanni a bien fait pour BG avec un beau but.

PSJ United a réussi à se maintenir au sommet de la division jeudi soir en défaisant les Chiefs par la marque de 11 à 7 dans un festival offensif. Benoit Dandurand a récolté un impressionnant total de 6 buts dans la victoire, bien appuyé par Guillaume Roussel qui a récolté un tour du chapeau. Pour les Chiefs, qui subissent une troisième défaite en autant de matchs, Gabriel Lévesque a bien fait avec 1 but et 2 passes.

Bonne semaine et suivez-moi sur Twitter pour mes chroniques sur DansLesCoulisses et d’autres nouvelles foot.

ALLONS!