C’est ce samedi 25 mars dès 13h qu’aura lieu la Ligue des Champions Petruccelli. La formule sera différente cette saison alors que le tout se déroulera sur une journée.

Nous jettons un brief coup d’oeil sur les équipes qui participeront à la grande danse.

Les favoris

Le FC Sparte tentera de remporter une 3e Ligue des Champions en 5 ans alors qu’il débutera son tournoi en 1/4 de finale contre les vainqueurs du match entre le Québec Nwar et le Brasil FC.
Grand champion de la saison 2016-2017 de la Ligue Régionale de l’ARS Laval, les Spartiates seront déterminés à rapatrier ce prestigieux afin de souligner leur domination.

Il ne faut pas les sous-estimer

Si le FC Sparte est favoris, il ne faut surtout pas négliger les autres équipes qui composent le carré d’as de la division 1. La Selecao de Oro, mené par l’excellent Adam Ghemari, a soif de victoire et cherchera à ajouter un deuxième trophée à sa collection. Du côté de l’Ajax de Laval, les jeunes Lavallois sont affamés et veulent démontrer qu’ils appartiennent définitivement à l’élite du futsal au Québec. Rien de moins que la finale sera considéré comme un échec pour eux. En ce qui à trait au Cheetah FC, bien qu’ils doivent leur participation au retrait du FC Lanaudière qui prépare leur saison en PLSQ, ils veulent absolument montrer aux détracteurs qu’ils ne sont pas là seulement parce qu’ils remplacent une équipe. Ils auront fort à faire s’ils remportent leur 1/4 de finale puisqu’ils risquent d’affronter le FC Sparte en demi-finale.

Ils peuvent surprendre

Le Brasil FC, le FC Stark, les Narcos, le PSJ United ainsi que Parcours seront à surveiller pour de multiples raisons. Les Brésiliens sont solides défensivement (56 buts contre), le FC Stark possède la 2e meilleur offensive de la D2 avec les Antoine Sabourin, Ramtin Maherpour et Nassim Benyahia, les Narcos ont Amayes Boumrar et Danilo Pessoa qui, à eux seul peuvent changer l’issu de la rencontre, le PSJ possède une belle expérience et Parcours représente la jeunesse et la fougue. Tout ces ingrédients peuvent mener à bien des surprises.

Ils sont en danger

En temps normal, le Québec Nwar (13-1-0) aurait dû se retrouver dans la deuxième catégorie, mais en raison de son effectif réduit dû à la participation de leur club parent au Championnat provincial, nous sommes bien curieux de voir comment ils vont s’en sortir. Il sera d’ailleurs intéressant de suivre El Cartel alors qu’ils vont probablement devoir se passer de leur as pointeur Maynor Luna Marquez au profit de la Selecao de Oro. Du côté du FC Stimul,  ils ont une passion inégalé, mais il en faudra plus pour en venir à bout de l’expérience du PSJ United.

 

Qui sera le grand vainqueur de la Ligue des Champions Petruccelli 2017? Réponse ce samedi 25 mars!